/* Chargement de la feuille du style du theme parent */ add_action( 'wp_enqueue_scripts', 'wpchild_enqueue_styles' ); function wpchild_enqueue_styles(){ //wp_enqueue_style( 'aniki-default-style', get_template_directory_uri() . '/style.css' ); wp_enqueue_style( 'bootstrap', get_template_directory_uri() . '-aniki/assets/css/bootstrap-grid.min.css' ); } /* Bloquer accès aux non-admins */ function wpc_block_dashboard() { $file = basename($_SERVER['PHP_SELF']); if (is_user_logged_in() && is_admin() && !current_user_can('publish_posts') && $file != 'admin-ajax.php') { wp_redirect( home_url() ); exit(); } } add_action('init', 'wpc_block_dashboard'); add_action('wp_logout','auto_redirect_after_logout'); function auto_redirect_after_logout(){ wp_redirect( home_url() ); exit(); } function wpse_setup_theme() { add_theme_support( 'post-thumbnails' ); add_image_size( 'a-demain', 298, 421, true ); add_image_size( 'partenaire', 300, 300, true ); } add_action( 'after_setup_theme', 'wpse_setup_theme' ); function prefix_category_title( $title ) { if ( is_category() ) { $title = single_cat_title( '', false ); } return $title; } add_filter( 'get_the_archive_title', 'prefix_category_title' ); // Create Shortcode a-demain // Shortcode: [a-demain] function create_ademain_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( 'type' => 'a-demain', ), $atts, 'a-demain' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/a-demain'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'a-demain', 'create_ademain_shortcode' ); // Create Shortcode postshome // Shortcode: [postshome] function create_postshome_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'postshome' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/postshome'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'postshome', 'create_postshome_shortcode' ); // Create Shortcode partenaires // Shortcode: [partenaires] function create_partenaires_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'partenaires' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/partenaires'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'partenaires', 'create_partenaires_shortcode' ); include_once ( get_template_directory() . '-aniki/core/custom-post-type.php' ); Starbucks : une affaire de racisme qui fait tache - On’
On’

Starbucks : une affaire de racisme qui fait tache

Deux hommes noirs ont été arrêtés par la police dans un café Starbucks à Philadelphie, car ils ne consommaient pas. L’affaire est prise pour un cas de racisme. S’ensuit des manifestations le 15 avril et des excuses officielles du PDG, Kevin Johnson, dès le lendemain. Retour sur l’épisode qui fait polémique. Le jeudi 12 avril, […]

Deux hommes noirs ont été arrêtés par la police dans un café Starbucks à Philadelphie, car ils ne consommaient pas. L’affaire est prise pour un cas de racisme. S’ensuit des manifestations le 15 avril et des excuses officielles du PDG, Kevin Johnson, dès le lendemain. Retour sur l’épisode qui fait polémique.

Le jeudi 12 avril, vers 16h30, dans un établissement Starbucks de Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis), ont été arrêtés deux jeunes hommes noirs, malgré les protestations des autres clients. Le motif ? « Intrusion ». La vidéo de l’arrestation a défilé sur le net, provoquant une réaction enflammée des internautes. Trois jours plus tard, le PDG de la firme présente ses excuses officielles sur le site internet de Starbucks. Tout le monde s’interroge alors : racisme ou simple malentendu ?

Une arrestation sans motif fondé

Sur la vidéo, postée par plusieurs clients sur les réseaux sociaux, on voit clairement la scène de l’arrestation : tout se déroule dans le calme, mais les témoins s’interrogent : pourquoi sont-ils arrêtés ? Question qui est également posée aux policiers. Selon les témoins, c’est une des employées, qui, après avoir demandé aux deux hommes de quitter l’établissement, aurait appelé la police.

Le motif retenu par les forces de l’ordre pour les arrêter est alors l’« intrusion », c’est-à-dire qu’il n’était pas légitime pour eux de rester sur place et d’utiliser les toilettes, étant donné qu’ils ne consommaient pas. Selon les témoins et leur avocat, les deux arrêtés se sont défendus par le fait qu’ils attendaient un ami, pour un rendez-vous professionnel avant de commander.

Le commissaire de police de Philadelphie considère que ses hommes ont agi dans les règles en leur demandant de quitter l’endroit dans un premier temps, puis procédant à l’arrestation. Ces justifications n’ont pas été prises au sérieux par les internautes, qui ont eu une réaction vivace et de grande envergure.

La réponse virulente des réseaux

L’information, les vidéos, relayées par les réseaux sociaux et le média local Billy Penn, ont suscité bien des émotions. De nombreux tweets d’indignation et de soutien sont toujours visibles sur les réseaux sociaux, sous le #Starbucksgate. Beaucoup sont touchés par l’affaire, voyant là une preuve de racisme de la part de l’employée voire de la compagnie.

Une manifestation de quelques dizaines de personnes s’est déroulée devant l’établissement le 15 avril, avec la demande de réparation pour les victimes de l’affaire. Depuis, plusieurs personnalités, comme le rappeur T.I, ou internautes moins connus ont appelé au boycott de la chaîne.

Une réaction jugée comme disproportionnée par certains et qui entraîna les excuses officielles du PDG de Starbucks, Kevin Johnson.

Les excuses officielles de la chaîne

Kevin Johnson a publié des excuses officielles sur la page internet de la compagnie, à la rubrique « news ». Il donne trois raisons principales à sa publication. D’abord, s’excuser, et spécialement envers les deux victimes : « J’espère rencontrer personnellement les deux hommes qui se sont fait arrêter, afin de leur faire des excuses en face ». Ensuite, assurer une revue des principes de l’entreprise, afin de ne pas répéter l’erreur. Enfin, rassurer.

Il veut sauver l’image de Starbucks, en assurant que la firme « se dresse fermement contre les discriminations et le profilage au faciès ». Il ajoute que, même si erreur il y a eu, ce qu’il reconnaît, elle n’est qu’une mauvaise interprétation du but de la chaîne, qui se veut « créer un environnement à la fois sûr et accueillant pour tout le monde ».

Ces justifications seront-elles suffisantes pour calmer les esprits ?

Crédit photo : Rubric.com

Laura Blairet

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .