On’

ESMA : Une association pour l’étude et la promotion des sociétés africaines à la Sorbonne !

C’est une aventure partie d’un simple constat : peu d’associations dans le monde universitaire ont pour but de promouvoir  « le berceau de l’humanité ». À la suite d’un stage au Burkina Faso pendant l’été 2017, Gwendal Mélyon, président et fondateur d’ESMA, décide de se lancer dans ce projet en compagnie de quelques amis et camarades universitaires. Une entreprise […]

C’est une aventure partie d’un simple constat : peu d’associations dans le monde universitaire ont pour but de promouvoir  « le berceau de l’humanité ». À la suite d’un stage au Burkina Faso pendant l’été 2017, Gwendal Mélyon, président et fondateur d’ESMA, décide de se lancer dans ce projet en compagnie de quelques amis et camarades universitaires. Une entreprise qui, depuis, est couronnée d’un succès qui ne se dément pas.

ESMA, (Etudiants de Panthéon-Sorbonne pour les Mondes Africains), est un projet auquel Gwendal Mélyon pensait déjà depuis de longs mois. Après une double-licence en Histoire-Sciences Politiques qui le conduit à suivre des cours sur l’histoire de l’Afrique et à réaliser un stage à l’ambassade de France au Burkina Faso, il décide de se lancer.

Quelques discussions plus tard, le voilà entouré d’une quinzaine de personnes intéressées et motivées à l’idée d’un tel projet.  Des amis proches, des anciens camarades de TD mais pas seulement ! Le projet suscite un fort engouement partout où il est évoqué. L’association n’est pas encore créée qu’elle tient déjà une solide base de membres actifs.

L’objectif de l’association ?  Faire découvrir le continent africain sous toutes ses coutures.

Après quelques réflexions et discussions, le plan de bataille est adopté : ce sera une association ayant pour but d’étudier et de promouvoir auprès du plus grand nombre les sociétés africaines parfois bien méconnues des étudiants français. Et ce, sur le plan politique, économique, culturel ou encore historique, pour ne citer qu’eux.

À peine créé,  le succès d’ESMA  est immédiatement au rendez-vous. Une réussite que Gwendal estime être dû au grand nombre d’étudiants intéressés par les questions traitées par l’association. Cela se voit d’ailleurs dans la diversité des profils de la quarantaine de membres que compte aujourd’hui l’association : un grand contingent d’étudiants en histoire, certes, mais aussi des futurs juristes, économistes ou encore philosophes.

Une richesse de parcours dont l’association a su tirer profit en lançant de nombreux projets : conférences sur des thèmes d’actualités en compagnie d’intervenants de haut vol,  un pays mis à l’honneur et présenté sous divers angles toutes les deux semaines, le journal d’ESMA qui tous les deux mois traite un nouveau thème, une rubrique fait-divers, un site internet régulièrement mis à jour… Et même la diffusion du match Côte d’Ivoire — Maroc ! En bref, un large balayage de l’Afrique, qui se veut accessible et ludique avant tout.

Mais l’association ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. C’est d’un ton volontairement mystérieux que Gwendal n’hésite pas à mentionner que d’autres projets sont en cours de préparation : after work, sorties culturelles, restaurants à thème, projection de matchs de sports pour n’en citer que quelques-uns… Et le tout,  sur des thématiques particulièrement passionnantes promet-il !

Alors si vous aussi le continent africain vous passionne et que vous souhaitez rencontrer cette association d’étudiants dynamique, n’hésitez pas à rester à l’affût des prochains événements de l’association !

Antoine Delage

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .