On’

Ash Kidd fait son retour sur le devant de la scène avec "Stereotype"

Après plus d’un an dans le silence, le rappeur strasbourgeois Ash Kidd revient sur le devant de la scène pour nous présenter son dernier EP « Stereotype », sorti le 9 mars dernier. Un projet fidèle à la discrétion et à la singularité de l’artiste, qui a débuté sa tournée française à Sannois, en banlieue parisienne. Ash […]

Après plus d’un an dans le silence, le rappeur strasbourgeois Ash Kidd revient sur le devant de la scène pour nous présenter son dernier EP « Stereotype », sorti le 9 mars dernier. Un projet fidèle à la discrétion et à la singularité de l’artiste, qui a débuté sa tournée française à Sannois, en banlieue parisienne.

Ash Kidd se fait connaître en 2014 avec la parution de son premier EP « Chillance avenue ». Depuis, il sort deux autres projets, « Cruise » et « Mila 809 », qui lui permettent de se faire une place dans un monde où la concurrence est de plus en plus présente. Aujourd’hui, notre rappeur revient avec un EP aussi mélancolique et vibrant que les autres. Toujours aussi discret, il annonce la parution de son projet seulement une semaine avant sa sortie : le même jour que la première de sa tournée française.

Ash Kidd, plutôt éloigné des stéréotypes

Lors de ces dernières années, Ash Kidd a su conquérir une bonne partie de la France grâce à son style unique et singulier. Aussi bon rappeur que producteur, l’artiste fait de « Stereotype » l’élément incontournable de ce printemps. Composé de cinq titres inédits, ce nouveau projet est inculqué dans un esprit très calme et détente. Un style propre au travail d’Ash Kidd. Ainsi, il nous propose un rap doux et enivrant, posé sur des productions aussi mélancoliques que vibrantes, comme dans son titre d’ouverture « Cœur de gangster ». Encore imprimé dans ce registre « cloud » que l’on peut retrouver depuis ses débuts, Claude Bourgeois de son vrai nom est bien loin des stéréotypes qui peuvent entourer le rap.

Il reste fidèle à son personnage de bourreau des cœurs. Cependant, il s’adresse à ses conquêtes d’une façon totalement différente de celle faite dans le rap aujourd’hui. Grand romantique, notre rappeur est maître quand il s’agit de parler aux femmes. Le tout dans un « spleen » mélancolique avec lequel il traite de sujets plus variés tels que la réalité de la vie quotidienne, qui facilite l’identification du public au rappeur. Bref, un projet qui saura non seulement satisfaire la plupart de ses fans mais aussi conquérir de nouveaux grâce à un univers grisant propre au rappeur.

Un univers encore plus singulier et travaillé

Ash Kidd a su faire part d’une singularité étonnante qui le distingue facilement des autres rappeurs. Si ce nom ne vous sonne pas familier, il le sera sans doute bientôt. Rappeur discret et authentique, il n’a recours qu’à une seule tournée française pour faire la promotion de son nouveau projet. De ses débuts jusqu’à aujourd’hui, Ash Kidd n’a besoin d’aucune communication, ni d’interview. En effet, il reste toujours mystérieux et refuse tout contact avec les médias. Une discrétion qui entre facilement en contraste avec l’ampleur que prend son travail aujourd’hui. Toute une intrigue gravite autour de son univers. Il crypte certains titres de ses morceaux et les nomme par des numéros comme « 16 ». Ou encore avec des noms qui nous laissent imaginer la personne à qui il s’adresse, comme « Akira ». C’est sûrement ce mutisme qui rend ses projets aussi attrayants : Ash Kidd laisse ses fans libres d’interprétation. Son public sait toujours à quoi s’attendre et ne pourra sûrement pas connaître la déception.

Stereotype 2018 Tour : Ash Kidd en concert à Sannois

C’est le même jour que la sortie de son EP que débute la tournée française d’Ash Kidd. Il passera par plusieurs villes de France, et commence avec un concert à l’EMB Sannois. Introduit par le rappeur américain Aaron Cohen, Ash Kidd ouvre son spectacle vers 22h avec son titre « Saisons », en clin d’œil à son EP « Mila 809 ». Sans surprise, on assiste alors à un concert assez minimaliste. Quelques jeux de lumière, spectacle illustré grâce à des vidéoclips sur un écran en arrière-plan… La simplicité du concert est fidèle à l’humilité et à la discrétion du rappeur. Cela permet une symbiose sans faille entre l’artiste et son public.

Ash Kidd enchaîne ses titres, et les fans ne manquent pas de connaître les paroles. Sa performance est marquée par des morceaux plus anciens comme « Nostalgie », mais aussi par des titres plus récents issus de « Stereotype ». Notamment avec Cœur de Gangster, avec lequel il termine son spectacle. Sur quelques mots doux et avenants, Ash Kidd se retire en remerciant son équipe et son public. Un concert simple mais authentique, qui a su conquérir le cœur de ceux qui venaient découvrir ce jeune rappeur. Son concert à la Gaieté Lyrique de Paris affiche déjà complet. Cependant, la forte demande pourrait pousser l’artiste à ajouter une date au sein de la capitale.

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .