On’

Le physicien Stephen Hawking est mort

Dans la nuit de mardi à mercredi, les enfants du célèbre scientifique ont annoncé son décès à l’âge de 76 ans. Il avait fait de nombreux travaux sur les trous noirs et avait travaillé à la vulgarisation scientifique, notamment grâce à son livre Une brève histoire du temps.

Considéré comme l’un des plus grands physiciens de tous les temps et comparé à Einstein, Stephen Hawking est décédé ce mercredi à l’âge de 76 ans. Ses trois enfants, Luvy, Robert et Tim ont annoncé la nouvelle dans un texte publié par l’agence Associated Press se sont dits « profondément attristés par la mort aujourd’hui de [leur] père adoré ». L’homme, qui ne pouvait ni marcher ni même parler se déplaçait en fauteuil roulant et s’exprimait grâce à un ordinateur. Si ses capacités physiques étaient réduites, il n’en était rien de ses capacités intellectuelles.

Une maladie encombrante

Après avoir passé ses années de faculté de physique à Oxford, il intègre l’autre université la plus prestigieuse du Royaume-Uni pour son doctorat : Cambridge. Il écrit  sa thèse sur Les propriétés de l’univers en expansion qui, cinquante ans après sa rédaction, est mise en ligne en 2017 par l’Université de Cambridge.

En 24h, le document est téléchargé près de 60 000 fois et fait planter les sites de l’université, preuve de l’engouement généré par les travaux du physicien. Mais, à l’époque de la rédaction de sa thèse, l’avenir semblait moins radieux pour le jeune Stephen Hawking: dès son arrivée à Cambridge, il développe les symptômes d’une sclérose latérale amyotrophique, également appelée Maladie de Charcot en France. On ne lui prédit plus alors, à tort, que quelques années à vivre.

Son travail sur les trous noirs

L’un de ses grands sujets d’étude sont les trous noirs. En 1963, il démontre que les trous noirs, loin d’absorber tout ce qui les entoure comme on le pensait alors, émettent un puissant rayonnement. Ce rayonnement est ainsi appelé rayonnement de Hawking. Il démontrera aussi que le Big Bang aurait dispersé de micros trous noirs dans l’espace.

Mais ce qui a également contribué à son succès, ce fut ses entreprises de vulgarisation sur les trous noirs et le Big Bang. Une brève histoire du temps est un best-seller international, écoulé à ce jour à plus de 10 millions d’exemplaires.

Dans la culture populaire

Stephen Hawking apparaît à plusieurs reprises dans les séries, incarnant son propre rôle. En 1993 d’abord, il joue dans Star Trek et ,en 1999, dans Les Simpson. Enfin, il fait deux apparitions dans la série américaine The Big Bang Theory, en 2011 et en 2016.

Il écrit également une série d’oeuvres jeunesse avec sa fille, Lucy, romancière qui, à travers le protagoniste Georges, permet aux enfants de découvrir le monde de la physique. Le dernier tome est paru en 2016.

En 2014 un biopic lui est également consacré, Une merveilleuse histoire du temps où Eddie Redmayne interprète le rôle du physicien, pour lequel il obtiendra l’Oscar du Meilleur Acteur en 2015.

Crédits photo : La Croix

Léna Trichet

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.