On’Media

Démission de Jacob Zuma, scandale sexuel d’Oxfam, Jawad Bendaoud relaxé ….. Semaine en Bref

Chez Sorb’on, dimanche rime avec semaine en bref ! Retrouvez l’actualité de la semaine résumée avec amour par nos rédacteurs !  TERRORISME : Le chef de Daesh serait vivant Après des mois de spéculation sur la prétendue mort du chef de l’organisation État islamique, il semblerait que ce dernier soit toujours vivant. Selon les autorités […]

Chez Sorb’on, dimanche rime avec semaine en bref ! Retrouvez l’actualité de la semaine résumée avec amour par nos rédacteurs ! 

TERRORISME : Le chef de Daesh serait vivant

Après des mois de spéculation sur la prétendue mort du chef de l’organisation État islamique, il semblerait que ce dernier soit toujours vivant. Selon les autorités irakiennes, le calife Abou Bakr al-Baghdadi souffrirait de «blessures, de diabète et de fractures au corps et aux jambes qui l’empêchent de marcher sans assistance» qui seraient due aux «raids aériens contre le fief de l’Iran en Irak».

TERRORISME : le «logeur» de Daesh a été relaxé par la justice

Jawad Bendaoud, le «logeur de Daesh», lors des attentats du 13 novembre 2015 a finalement été relaxé. Il risquait 4 ans de prison pour «recel de terroristes», mais le tribunal a jugé qu’il n’avait pas connaissance de l’identité des personnes qu’il hébergeait. Les preuves étaient seulement une trace de son ADN sur un ruban adhésif et des écoutes téléphoniques, mais ni l’une ni l’autre ne peut permettre de prouver qu’il ait manipulé une ceinture d’explosifs ou qu’il savait à qui il louait son squat de Saint-Denis. Plusieurs politiques se sont dits choqués par une telle décision de justice, notamment le maire de Saint-Denis et la députée de Seine-Saint-Denis qui affirment que «ce verdict […] ravive la douleur des victimes». Il n’en fut pas de même pour les deux autres prévenus, Mohamed Soumah a en effet écopé de la plus lourde peine, cinq ans de prison avec maintien en détention, tandis que Youssef Aït Boulahcen a été condamné  à quatre ans de prison dont une avec sursis.

SYRIE : Théâtre de nouveaux affrontements entre Iran et Israël

Cette semaine, un avion de chasse israélien qui survolait la Syrie a été abattu. Selon plusieurs politologues, cet épisode pourrait bien marquer une escalade dangereuse entre Israël et l’Iran. Un drone iranien aurait survolé la région de Tibériade en Israël, et en guise de représailles, Israël aurait envoyé une volée de F16 détruire une base de lancement iranienne. Mais l’un des appareils a été fauché en plein vol, alors qu’il survolait la Syrie. Quelques jours plus tard, de nouveaux avions israéliens — de surveillance cette fois — ont survolé la Syrie et ont été repoussés par la défense antiaérienne syrienne. Le régime de Damas a dénoncé une «nouvelle agression».

MÉDIAS : Macron annonce une loi contre les «fake news»

Le gouvernement d’Emmanuel Macron a décidé de s’attaquer aux fake news et prépare un texte de loi pour la protection de l’information. Le texte devrait s’appeler «loi de fiabilité et de confiance en l’information». Ce projet de loi vise notamment deux grands vecteurs d’information : le numérique, soit les informations qui circulent sur les réseaux sociaux ou les sites de partage de vidéo; et les médias sous influence étrangère, comme RT ou Sputnik, financés par la Russie. Les hébergeurs et leurs algorithmes qui sélectionnent les informations ainsi que l’ordre dans lequel elles vont apparaître aux internautes sont également visés par la loi.

ÉTATS-UNIS : 13 Russes  interpellés pour ingérence

La justice américaine a inculpé treize Russes pour des interférences pendant la campagne présidentielle. Ils sont notamment accusés d’avoir favorisé la candidature de Donald Trump. Depuis le début des soupçons d’ingérence russe dans cette élection, Donald Trump a toujours renié une telle implication. Mais de plus en plus d’enquêtes prouvent le contraire. En l’occurrence, plusieurs agents se seraient fait passer pour des citoyens américains et auraient diffusé sur les réseaux sociaux des opinions sur les élections et auraient dénigré la candidate démocrate Hillary Clinton. Il est également question de publicités sur les réseaux sociaux payées sous de fausses identités et d’organisation de fausses manifestations. Et selon l’enquête, cette vaste opération aurait été orchestrée par un proche de Vladimir Poutine : Evgueni Prighozine.

AFRIQUE DU SUD : Révoqué par l’ANC, Jacob Zuma démissionne de la présidence

Jacob Zuma a remis sa lettre de démission de la présidence d’Afrique du Sud mercredi 14 février au soir. Cette décision intervient après plusieurs tensions avec son propre parti. En effet, la veille, le Congrès national africain (ANC) avait voté lors d’une réunion extraordinaire la démission de leur président. Sous la pression, le président démissionne à «effet immédiat». Jacob Zuma au pouvoir depuis 2009 est empêtré dans plusieurs scandales de corruption et détournement de fonds publics. Élu par le parlement sud-africain, Cyril Ramaphosa le remplace à la tête de l’État.

INTERNATIONAL : Scandale sexuel en Haïti impliquant l’ONG Oxfam

Un nouveau scandale sexuel a ébranlé la communauté internationale cette semaine. La directrice adjointe de l’organisation humanitaire Oxfam a démissionné lundi 12 février. Cette démission fait suite à la publication d’une enquête faite par le Times britannique. En effet, le quotidien affirme que certains hauts responsables de l’ONG auraient payé de jeunes prostituées lors d’une mission humanitaire en 2011 en Haïti après le passage du séisme de 2010. Ces jeunes filles auraient été rémunérées par Oxfam et portaient des t-shirts Oxfam selon un témoin qui a vu une vidéo. Le directeur pour Haïti d’Oxfam a été contraint de démissionner.

POLITIQUE INTÉRIEURE : Deux plaintes contre le ministre Gérald Darmanin dont une classée sans suite

Semaine chargée pour le ministre de l’Action et des Comptes publics. Lundi 12 février, le membre du gouvernement Philippe a été entendu par la police en audition libre dans le cadre d’une plainte pour viol. Le lendemain, une nouvelle plainte pour abus de faiblesse à l’encontre du ministre a été déposée au parquet de Paris. La plaignante accuse Darmanin de lui avoir proposé des faveurs sexuelles en échange d’un logement au cours des années 2015 et 2016. Coup de théâtre vendredi 16 février, le parquet de Paris a décidé de classer sans suite la première plainte pour viol faute «d’établir l’absence de consentement de la plaignante». Une décision qu’a salué Darmanin. Cependant l’enquête pour la deuxième plainte se poursuit.

POLITIQUE INTÉRIEURE : Mise en place du service national obligatoire

Mardi 13 février, Emmanuel Macron a affirmé qu’il souhaitait remettre en vigueur le service national obligatoire. À la différence du précédent, il concernerait tout autant les filles que les garçons, dans les trois ans suiavnt leur 18e anniversaire. Appelé SNU, pour Service National Universel, il varierait de 3 à 6 mois, et ne serait pas essentiellement un service militaire. L’idée est plutôt d’augmenter la conscience civique de la jeunesse française sur plusieurs points : l’environnement, le domaine social et la culture.

POLITIQUE INTÉRIEURE : Le gouvernement présente sa réforme du baccalauréat

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquet a présenté mercredi 14 février sa réforme du baccalauréat au conseil des ministres. Le ministre veut réduire le nombre d’épreuves de fin d’année à quatre : le français en Première, la philosophie en Terminale et les deux spécialités choisies par le lycéen. Le gouvernement souhaite ajouter aux épreuves du bac un grand oral de 20 minutes où le lycéen présente un projet et répond aux questions du jury. Le contrôle continu représentera 40% de la note finale. Des filières générales (L,ES,S) seront remplacées par des spécialités. Bien que la décision première était de supprimer les rattrapages, le ministre a finalement choisi de maintenir les rattrapages sous forme d’oral.

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media