On’

Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël : les réactions de deux jeunes Palestiniens

Deux jeunes Palestiniens vivant à Jérusalem-Est racontent ce qu’ils ont vécu ces derniers jours après la décision du Président américain de délocaliser l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Ils expriment leurs craintes mais parlent également des conséquences concrètes de cette décision pour eux. Le 6 décembre, Donald Trump a pris une décision qui a […]

Deux jeunes Palestiniens vivant à Jérusalem-Est racontent ce qu’ils ont vécu ces derniers jours après la décision du Président américain de délocaliser l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. Ils expriment leurs craintes mais parlent également des conséquences concrètes de cette décision pour eux.

Le 6 décembre, Donald Trump a pris une décision qui a provoqué des réactions dans le monde entier : il veut déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem (pour plus d’informations, rendez-vous ici)

En 1995, le Congrès américain avait déjà décidé de déplacer l’ambassade à Jérusalem, mais cette décision nécessitait un décret du Président pour être mise en place. Après trois présidents réticents, Trump a fait ce pas et a décidé de délocaliser effectivement l’ambassade américaine à Jérusalem. Avec cette décision, il a officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël.

Nous avons parlé avec deux jeunes Palestiniens qui nous ont raconté leurs peurs et leurs réactions par rapport à cet évènement.

Mera Ghoul, Palestinienne, étudiante en droit, 22 ans, habite à Jérusalem-Est

  • Qu’est-ce que la décision de Trump signifie pour toi ?

Pour moi c’est une démonstration claire que Trump et les États-Unis ne peuvent plus être considérés comme impartiaux dans ce conflit. Trump a officiellement pris un parti et c’est celui de l’Israël.

  • Comment les Palestiniens ont-ils réagi jusqu’à présent ?

Les Palestiniens sont furieux, et non pas seulement à Jérusalem mais dans toute la Cisjordanie et à Gaza. Il y a eu des protestations partout.

Le 9 décembre, j’ai participé à une protestation à Salah al deen Street. C’était une manifestation paisible, mais tout d’un coup des soldats israéliens sont apparus sur leurs immenses chevaux noirs et ont commencé à jeter des bombes à gaz et à arrêter les protestataires.

Protestations palestiniennes à Istanbul en Turquie, contre la décision de Trump de reconnaître Jérusalem capitale d’Israël, 08/12/2017 (Crédits photo : Reuters / Osman Orsal)
  • Quelles sont tes peurs pour le futur ?

Je crains que, en tant que Palestinienne habitant à Jérusalem, je vais être forcée à prendre la nationalité israélienne pour que je puisse rester dans mon domicile. Cela aurait des conséquences graves pour les Palestiniens à Jérusalem : on serait contraint de renoncer à une partie de notre identité.

  • Qu’est-ce que Jérusalem représente pour toi ?

C’est ma ville de naissance et j’ai vécu toute ma vie à Jérusalem. Elle est tout pour moi. Cette décision est mauvaise pour tout le monde, et ça d’un point de vue historique, religieux ou culturel. Jérusalem était, est et sera toujours la capitale de la Palestine et elle est un des plus important lieu de culte pour les trois religions monothéistes.

  • Quelles sont tes actions de protestation ?

J’ai signé une pétition contre la décision de Trump et je n’ai pas de problème à aller dans les rues et à protester pour affirmer ce que j’en pense et montrer ma solidarité avec tous les Palestiniens.

  • Quelles sont les conséquences de la décision pour la sécurité à Jérusalem ?

Nous, en tant que Palestiniens habitant à Jérusalem, allons faire face à de nouveaux défis. Ainsi, le même jour que Trump a pris cette décision, un colon à Beit Jala a utilisé un bulldozer et a détruit de nombreuses voitures. Dans cette action, une personne a été tuée et 21 ont été blessées. La reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël a été irréfléchie et représente un vrai danger pour la paix entre Juifs, Musulmans et Chrétiens.

Nader Sabbagh, Palestinien, joueur de foot professionnel, 25 ans, habite à Jérusalem-Est.

  • Qu’est-ce que la décision de Trump signifie pour toi ?

Cette décision est mauvaise pour le monde entier. On sait que Trump est un homme d’affaires, mais cette action est une démonstration univoque de son ignorance. Il n’a aucun droit de décider sur notre capitale. Pourtant, il n’est pas seul responsable : il a conclu des accords avec sept pays arabes qui ont pendant tout ce temps joué un faux jeu avec nous. En réalité, ces pays ont été du côté américain et ça depuis 1976.

  • Quelles étaient les réactions des Palestiniens jusqu’à présent ?

Plus de 19 régions démontrent des réactions claires : les Palestiniens ont jeté des pierres et brûlé des pneus pour protester. Les soldats israéliens ont répondu par des coups de feu.

  • Quelles sont tes craintes pour le futur ?

En tant que Palestinien habitant à Jérusalem, j’ai peur de devoir renoncer à ma nationalité palestinienne pour pouvoir rester chez moi et pour pouvoir profiter des privilèges nationaux comme l’assurance-maladie ou d’autres assurances nationales. Évidemment, j’ai aussi peur qu’une prochaine Intifada (= soulèvement) ne soit pas loin. Dans le tumulte, il y a le risque que des gens soient tués et que beaucoup soit détruit.

  • Qu’est-ce que va changer concrètement ?

Les Palestiniens de Jérusalem s’inquiètent surtout pour leur sécurité. On est conscient qu’à partir de maintenant ça sera encore plus difficile et plus dangereux de mener une vie normale et donc on va forcément réduire les activités « inutiles », comme faire du sport, rencontrer des amis ou aller visiter la famille dans des villes voisines.

  • Qu’est-ce que Jérusalem signifie pour toi ?

Jérusalem est la « Terre Sainte » du monde entier. D’un point de vue historique, il est démontré que les trois religions monothéistes y ont vécu à un moment ou un autre. Le problème est que les Israéliens ne veulent pas qu’on vive ici avec eux. Ils démontrent ceci par des arrestations qui sont annuellement d’environ 1.000 enfants et adolescents palestiniens ; par le transfert de musulmans de Jérusalem vers un autre endroit et par la soumission des Palestiniens à des règles extrêmement sévères, comme la réclamation d’amendes injustifiées et la fouille aux check points.
Je n’ai aucun problème avec le fait que les Israéliens habitent avec nous à Jérusalem, mais je ne vais pas accepter qu’ils réclament cette ville pour eux seuls.

Michelle Schmit

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .