On’

"Chefs de gare" : quand la bonne cuisine investit les gares

Depuis lundi se tient l’opération « Chefs de gare » dans 38 gares de France. Du 9 au 21 octobre, les gares du Nord, Saint Lazare ou de Montparnasse accueillent de nombreux stands. Même si l’idée est bonne, l’endroit semble peu propice à l’échange autour de la gastronomie… Et pourtant, « la gastronomie entre en gare » ! Gare […]

Depuis lundi se tient l’opération « Chefs de gare » dans 38 gares de France. Du 9 au 21 octobre, les gares du Nord, Saint Lazare ou de Montparnasse accueillent de nombreux stands.

Même si l’idée est bonne, l’endroit semble peu propice à l’échange autour de la gastronomie… Et pourtant, « la gastronomie entre en gare » !

Gare et bonne cuisine : une histoire d’amour impossible ?

12 jours d’animation et au programme des démonstrations de grands chefs au sein de différentes gares dans la France entière. De nombreux producteurs locaux sont aussi présents afin de partager leurs produits. A travers de nombreuses dégustations, il est possible de découvrir ce que votre région a de mieux à vous offrir : des produits du terroir en provenance directe. Enfin, les gares SNCF proposent également des menus variés et originaux, bien plus alléchants que la nourriture habituellement vendue à bord des trains. Il vous est donc possible de déguster un sandwich de qualité à la gare.

Pour savoir si l’opération est véritablement un succès, nous nous sommes rendus à un stand éphémère de hot dogs à la Gare d’Austerlitz. Il appartient à Ari’s Bagels, une enseigne qui possède 5 magasins dans Paris dont un se trouvant en cette même gare. D’après le gérant du stand, le but de l’opération est de montrer que l’on peut faire des produits frais, sains, et pas trop cher (3,90€ le hot dog), le tout dans une gare. Les clients sont souvent ravis en plus d’être surpris. D’après lui, « souvent, les gens pensent que ce n’est que de la malbouffe, mais quand ils goutent, ils se rendent compte que ce n’est pas ce que l’on a l’habitude de manger ». Ce projet reste donc bénéfique autant pour les enseignes que pour les consommateurs.

Une opération à la sauce Thierry Marx

Rendre la « vraie bonne cuisine »  accessible à tous. C’est l’objectif l’opération « Chefs de gare » parrainée par Thierry Marx, chef aux multiples restaurants dont la renommée n’est plus à faire. En plus d’être reconnu pour ses talents de cuisinier, on compte parmi son palmarès plusieurs étoiles au guide Michelin. Il est également l’un des premiers chefs de la haute-gastronomie à avoir permis à des personnes issues de tout milieu social d’accéder une formation en cuisine. Dans le but de leur permettre ensuite d’évoluer dans le domaine de la restauration.

Ses projets ont notamment révolutionné l’insertion à l’emploi, pour les détenus de la prison de Poissy ou encore pour les nombreux candidats qui ont pu s’inscrire à « Cuisine, mode d’emploi(s) », son centre de formation aux métiers de la restauration. Cette école, située dans le 20ème arrondissement de Paris, a la particularité d’être totalement gratuite. Tout cela permet à ceux qui ne peuvent pas s’offrir une formation couteuse de tenter leur chance dans le domaine de la cuisine, de la boulangerie ou du service. Trois programmes intensifs en 12 semaines permettent également, selon Thierry Marx : « la transmission de l’excellence en échange de l’excellence du comportement ».

Globalement peut regretter que le programme soit le même que celui des années précédentes… Néanmoins, on espère que cette 5ème édition sera un succès et saura raviver les papilles des voyageurs souvent pressés.

Crédit photo : Pauline Da Silva

Pauline Da Silva

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .