On’Media

Premier tour de la présidentielle, élections législatives anticipées au Royaume-Uni, un astéroïde frôle la Terre… La semaine en bref #41

PRÉSIDENTIELLE : Macron et Le Pen remportent le premier tour Selon les résultats définitifs du ministère de l’Intérieur, Emmanuel Macron est le premier vainqueur du premier tour avec 23,86% des votes, suivi par Marine Le Pen avec 21,43%. Le troisième candidat est François Fillon avec 19,94% des voix, suivi de très près par Jean-Luc Mélenchon […]

PRÉSIDENTIELLE : Macron et Le Pen remportent le premier tour

Selon les résultats définitifs du ministère de l’Intérieur, Emmanuel Macron est le premier vainqueur du premier tour avec 23,86% des votes, suivi par Marine Le Pen avec 21,43%. Le troisième candidat est François Fillon avec 19,94% des voix, suivi de très près par Jean-Luc Mélenchon avec 19,62%. Le candidat du Parti socialiste Benoît Hamon fait quant à lui un petit score de 6,3%. Les grands perdants de cette élection resteront donc Les Républicains et le PS, les deux partis qui avaient régné sur la vie politique française durant ces trente dernière années. Le titre belge Le Soir souligne que les Français « ont fait leur révolution, balayant, à la Trump, les partis et les hommes politiques traditionnels, de gauche comme de droite, pour mettre face à face deux personnalités hors système ». François Fillon et Benoît Hamon ont d’ailleurs déjà appelé leurs électeurs à voter Emmanuel Macron. Le prochain tour se déroulera le 7 mai.

Emmanuel Macron semble avoir gagné l’affection de la BBC pour qui il a su « capter l’air du temps » et trouver un réservoir de sympathisants parmi les jeunes, ceux ayant perdu leurs illusions mais restés optimistes et anticyniques. La chaîne publique britannique affirme également que « Par son énergie, sa jeunesse et son incomparable charme et éloquence, il a réussi un coup politique qui restera dans les annales. » En effet, Emmanuel Macron a fait un coup de maître en se qualifiant au second tour pour sa toute première candidature à l’élection présidentielle française, à seulement 39 ans. Il est qualifié de « novice politique » par le New York Times et de « banquier juvénile » par Politico. Emmanuel Macron gagne également les sympathies allemandes avec « l’Europe respire à nouveau » dans Das Bild et « rien n’est impossible pour l’enfant prodige » dans Die Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il en est de même pour le quotidien espagnol El Pais qui écrit : « Le succès du centriste est une grande nouvelle pour la France et l’Europe ».

Marine Le Pen quant à elle se qualifie mais enregistre un score qualifié de plutôt décevant par et pour le Front national. C’est la deuxième fois que le FN arrive au second tour ; la dernière fois, il s’agissait de son père Jean-Marie Le Pen en 2002 face à Jacques Chirac. Avec 21% elle a permis à son parti d’atteindre son plus haut score à une présidentielle mais cela reste un demi-échec pour le FN qui se voyait arriver en tête du premier tour. Certains sondages lui donnait d’ailleurs raison avec des estimations de 26% des suffrages. Et depuis les élections régionales de décembre 2015 où le Front national était sorti grand gagnant avec 27,1% des voix, Marine Le Pen voyait son premier comme « le premier parti de France ».

FRANCE : Attentat sur les Champs-Élysées, un policier tué et l’assaillant abattu

Jeudi 20 avril, vers 20h50, un homme se gare près du 102 avenue des Champs-Élysées, sort de son véhicule et tire avec une arme lourde sur trois policiers avant d’être abattu. Deux des victimes sont blessées, la troisième meurt subitement. Les forces de l’ordre ont alors évacué rapidement le quartier. Dans la soirée, l’attaque a été revendiquée par l’organisation État islamique. L’auteur a été identifié, il s’agirait d’un homme de 39 ans, Karim Cheurfi, condamné à plusieurs reprises pour des violences. Ce dernier n’est cependant pas fiché S mais connu des services de renseignement (DGSI) car il « présentait des signes de radicalisation ». Un hommage pour le policier mort Xavier Jugele aura lieu mardi.

ROYAUME-UNI : Theresa May demande des législatives anticipées afin de mener à bien le Brexit efficacement

La Première ministre britannique Theresa May a appelé à des élections législatives anticipées. Demande approuvée par le Parlement, les prochaines élections législatives devraient se dérouler le 8 juin prochain. Près de dix mois après le référendum sur la sortie de l’Union européenne, ces élections législatives devraient permettre selon Theresa May de récupérer un bon nombre de députés pro-Brexit. Une manière de conforter son gouvernement et le processus de divorce avec l’UE qu’il est en train de mener. D’après la journaliste du Guardian Anne Perkins, Theresa May se joue de la démocratie. Après ces législatives, où tous les sondages donnent Theresa May (parti conservateur – Tories) gagnante, « elle ne sera plus obligée de respecter les points de vue minoritaires. Elle rendra les anti-Brexit anglais impuissants ».

SYRIE : Évacuation et preuve des attaques chimiques

Paris affirme que les services de renseignement français ont la « preuve » que l’attaque chimique survenue le 4 avril au nord de la Syrie était bel et bien le fait de l’armée de Bachar el-Assad. Les soupçons sur l’origine de l’attaque chimique sont soutenus par l’armée israélienne et le Pentagone. Vendredi 21 avril, James Mattis, le ministre de la Défense américain, a affirmé lors d’une conférence de presse qu’il n’y avait « pas de doute ». Le régime de Bachar el-Assad a bien conservé des armes chimiques et est l’auteur de la dispersion de gaz toxiques, gaz sarins, au début du mois dans la province de Khan Cheikhoune qui a fait 87 morts.

Le vendredi 21 avril sonnait également la fin de la vaste opération d’évacuation, la plus grande menée depuis le début du conflit syrien. Ce sont plus de 8 000 civils qui ont été évacués par des bus, frappés malheureusement par une attaque à la bombe qui a fait 150 victimes.

GUYANE : La signature d’un accord met fin à la crise

Un accord entre le collectif Pou la Gwiyann dékolé et les représentants de l’État a été signé vendredi 21 avril, mettant fin à plus d’un mois de crise sociale dans la région. Fin mars, le collectif guyanais exigeait immédiatement du gouvernement 2,5 milliards d’euros. Le montant accordé dans le contrat s’élève à trois milliards d’euros pour construire des écoles, des infrastructures, des prisons et pour le renfort des forces de l’ordre. À la signature du contrat, tous les barrages ont été levés a confirmé le collectif Pour que la Guyane décolle.

VENEZUELA : Crise politique et institutionnelle qui paralyse le pays

Semaine violente et meurtrie au Venezuela. De nombreuses manifestations ont eu lieu dans le pays contre le président au pouvoir Nicolas Maduro. Ayant perdu les élections législatives, ce dernier refuse de composer un gouvernement avec l’opposition. Ces rassemblements sont réprimés par l’armée, toujours fidèle à Maduro. Mercredi 19 avril, dans une manifestation anti-Maduro, neuf personnes sont mortes sous les coups de l’armée. Onze personnes ont trouvé la mort dont huit électrocutées lors d’un pillage dans la capitale.

CORÉE DU NORD : Kim Jong-un menace de couler le porte-avions américain

Dimanche 23 avril, la Corée du Nord a fait savoir par un communiqué qu’elle était « prête » à couler le porte-avions américain qui rôde le long de ses côtes : « Nous sommes prêts à couler le porte-avions […] avec une seule frappe », lit-on dans le Rodong Sinmun, le journal du Parti du travail. La navire en question, l’USS Carl Vinson, était en mission avec l’armée sud-coréenne quand l’administration Trump lui a demandé de naviguer au large de la Corée du Nord. Une démonstration de force en raison des tensions croissantes entre les deux pays. À l’encontre des indications de la communauté internationale, la Corée du Nord continue ses multiples essais de missiles et son programme nucléaire. Le Japon a d’ailleurs envoyé deux de ses navires aux côtés du porte-avions américain ce vendredi.

FRANCE : Attentat déjoué, la sécurité des candidats renforcée

Deux jeunes hommes ont été arrêtés à Marseille, mardi 18 avril. À cinq jours du premier tour, ils étaient soupçonnés de projeter un attentat prochainement, a annoncé le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl. Lors d’une perquisition, les autorités ont retrouvé des armes, des explosifs et un drapeau de l’EI. Clément Baur, 23 ans, et Mahiedine Merabet, 29 ans, sont tous deux fiché S. 50 000 policiers ont été déployés partout dans le pays pour assurer la sécurité lors des élections. Plusieurs spéculations sur la cible des attentats ; Le Figaro avait déclaré que François Fillon serait la principale cible car il était le candidat le « plus haï des djihadistes ». L’équipe de Marine Le Pen avait prévu un renforcement de sécurité.

ÉTATS-UNIS : Les scientifiques se mobilisent contre Donald Trump

Des milliers de scientifiques et autres chercheurs étaient dans les rues américaines samedi 22 avril. À Washington et dans plus de 500 villes des États-Unis, la communauté scientifique s’était réunie en ce jour pour manifester contre leur président Donald Trump.  Loin d’être anodine, la date du 22 avril correspond à la journée internationale de la Terre. Et c’est justement pour défendre les sciences de l’environnement contre l’administration Trump que les scientifiques se sont mobilisés. En cause : les prises de position du nouveau président américain sur le réchauffement climatique, l’écologie, les vaccins… Mais également ses coupes budgétaires. L’administration Trump a d’ores et déjà décidé de réduire les budgets de tous les instituts de recherche : entre autres l’EPA (l’Agence de protection de l’environnement) et les NIH (les instituts nationaux de la santé). En outre, elle met fin aux recherches menées par la NASA sur la Terre et le climat.

SCIENCES : Un astéroïde a frôlé la Terre sans danger

Mercredi 19 avril 2017, un astéroïde mesurant près de 1,3 km est passé à 1,8 million de km de notre planète sans jamais entrer en collision avec elle. La NASA avait prévu le passage de cet astéroïde mais l’organisation a assuré que 2014-JO25, nom de l’astéroïde, représente un danger pour nous. 2014-JO25 ne repassera pas près de la Terre avant 2 600 ans.

Article rédigé par Gaelle Kabongo et Marie Mougin

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media