On’Media

Les étudiants unis pour lutter contre les décisions de Donald Trump !

Sorb’on était présente à l’université de Warwick où les étudiants se sont rassemblés pour protester contre les décisions prises par Donald Trump.

Suite à la décision de Trump d’interdire l’entrée du territoire américain aux habitants de sept états, incluant l’Iran, l’Irak, la Libye, la Somalie, la Syrie, le Soudan et le Yémen, de nombreuses manifestations ont eu lieu à travers le pays. Les étudiants s’insurgent face à cette décision qu’ils trouvent révoltante voire inacceptable.

A l’université de Warwick, une manifestation a eu lieu pour montrer le mécontentement de la majorité des étudiants face aux choix du 45 ème président des Etats-Unis. On pouvait y entendre « ne nous laissons pas faire, il faut faire entendre nos voix » ou encore « nous sommes tous humains » . Les manifestants tentaient de s’exprimer en utilisant des pancartes où il y était écrit  « Trump is un-american » ou « Trump is not welcolme » Ces quelques slogans reflètent la pensée générale durant cette manifestation. Cinq étudiants ont pris la parole afin d’exprimer leur ressenti. Ils sont tous membres de différents clubs étudiants  et ont été les porte-paroles de ceux qu’ils représentent.

Ces derniers jours, entre 100 et 200 personnes ont été retenues aux douanes américaines afin de vérifier leur identité. Même si ceux possédant une carte verte ne doivent pas être touchés par cette décision, certains n’y ont pas échappé. En effet, une vidéo ayant fait le tour d’internet montre une mère de famille de confession musulmane qui a été retenu plusieurs heures par les douaniers. Cette injustice a alors été dévoilée au monde entier afin de dénoncé l’abus de pouvoir qui est en train de se diffuser dans tout le pays.

Crédits photo : Hedi Mehrez le 30 Janvier 2017 à l’Université de Warwick

Mais le « Muslim-ban » comme il est appelé ici n’était pas la seule cause de  ce rassemblement. Le mur entre le Mexique et les Etats-Unis fait également débat. Pour certains c’est un retour vers un passé douloureux de l’histoire. C’est sans rappeler le mur de Berlin qui avait divisé toute une nation. Rien ne semble alors annoncer une bonne entente entre les deux pays. Qui plus est, Trump envisage de faire payer 120 dollars à chaque famille américaine si le Mexique refuse de payer le mur.

Cela ne concerne pas seulement les musulmans ou bien les hispaniques. Trump, de par les propos qu’il tient, touche la planète entière, comme les femmes ou les homosexuels. On pouvait retrouver lors de la manifestation tenue par les étudiants des membre de la « LGBT Warwick society » ou encore de la « Jewish society » . Tous se sentent en danger et c’est par l’union qu’ils tentent ainsi de former une barrière face au nouveau président.

Crédit photo : Women’s march in Washington le 21 janvier 2017 par Mobilus In Mobili / Flickr

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media