On’Media

Grâce de Jacqueline Sauvage, crash russe, et Rohingyas… La semaine en bref #25

Grâce de Jacqueline Sauvage, crash russe, attentat à Istanbul et Rohingyas…Sorb’on résume la semaine en dix points.

SYRIE : un cessez-le-feu historique

Une trêve a été signée entre le régime de Bachar el-Assad et les rebelles syriens. L’accord a été conclu dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 décembre. Jusqu’à présent, l’arrêt des combats a été globalement respecté, selon l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH). Dans le cadre de cet accord, les deux parties ont apposé leur signature sur trois documents : le premier sur le « cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire », le second sur « la mise en place de mesures visant à contrôler le respect de la trêve » et le dernier sur une « déclaration de volonté de lancer la négociation de paix ». Cette trêve a été conclue sous l’égide de la Russie et de la Turquie. L’ouverture des négociations de paix est prévue pour début 2017 à Astana au Kazakhstan.
Il s’agit d’une « opportunité historique », selon la Turquie, de mettre enfin fin au conflit qui sévit en Syrie depuis mars 2011. Auparavant, les États-Unis et la Russie avaient négocié de nombreuses trêves qui n’avaient malheureusement jamais tenu.

RUSSIE : les États-Unis prennent des mesures contre le piratage du Parti démocrate

Jeudi 30 décembre, Barack Obama a annoncé l’expulsion de 35 Russes. Diplomates ou agents des renseignements, ils ont 72 heures pour quitter le territoire américain. Deux centres utilisés par les services du renseignement russe ont également fermé, dans le Maryland et à New York. Il s’agit de sanctions contre l’ingérence russe dans les campagnes présidentielles américaines. La Russie est accusée de cyberattaques contre le clan démocrate, qui auraient aidé Donald Trump à gagner l’élection le 8 novembre dernier.
Toutefois, les représailles américaines ne s’arrêtent pas là. Dans un document, la Maison Blanche annonce qu’elle prendra d’autres mesures quand elle le choisira, « y compris des opérations qui ne seront pas révélées au public ».
En réponse, le ministère russe des Affaires Étrangères Sergueï Lavrov a annoncé que la Russie expulserait 35 Américains à son tour. Mais Vladimir Poutine a rejeté sa proposition.

COLOMBIE : les FARC sont exemptées de poursuites judiciaires

Mercredi 28 décembre, le Parlement colombien a voté une loi d’amnistie pour les FARC. Cette amnistie va protéger tous les membres des FARC de poursuites judiciaires. Cette loi entre dans le cadre de l’accord de paix que le gouvernement de Colombie a signé avec les FARC le 24 novembre dernier. Cet accord met fin à 52 ans de guérilla qui ont fait 260 000 morts et plus de 60 000 disparus.
La loi d’amnistie a été qualifiée de « premier pas pour la consolidation de la paix » et de « vote historique » par le président Juan Manuel Santos, dans un tweet. Il en va de même pour le chef des FARC, Rodrigo Londoño, qui a tweeté « Nous saluons l’approbation de la loi d’amnistie qui est un pas de plus sur le long chemin que nous empruntons pour amener les Colombiens vers la paix ». Toutefois, cette amnistie ne s’appliquera pas aux auteurs de certains actes : crimes contre l’humanité, massacres, viols…
Les guérilleros doivent maintenant déposer leurs armes dans un délai de six mois. Ils seraient près de 5 700, selon le président du Sénat Mauricio Lizcano.

ROHINGYAS : des prix Nobels de la Paix appellent l’ONU à intervenir

Jeudi 29 décembre, le conseil de sécurité de l’ONU a reçu une lettre ouverte qui l’exhorte à agir pour le sort des Rohingyas. Cette minorité musulmane en Birmanie est l’une des plus persécutées du monde selon les signataires de la lettre. 11 lauréats du prix Nobel de la Paix, dont Malala Yousafzai, jeune militante pakistanaise des droits des femmes, en sont à l’origine. « Tragédie humaine », « nettoyage ethnique », « crimes contre l’humanité »  sont les termes qui ressortent de cette lettre. Pourtant, Aung San Suu Kyi, l’actuelle dirigeante du pays est elle-même lauréate du Prix Nobel de la Paix. Icône de la démocratie, elle avait fait partie de la dissidence pendant de nombreuses années.
Les Rohingyas sont considérés comme des étrangers en Birmanie, pays à 90% bouddhiste. Apatrides, ils ne peuvent avoir accès au marché du travail, à l’éducation et aux hôpitaux. Ceux qui parviennent à passer la frontière du Bangladesh dénoncent tortures, viols et meurtres de la part de l’armée birmane.

FRANCE : Hollande gracie Jacqueline Sauvage

Mercredi 28 décembre, François Hollande a accordé une grâce totale à Jacqueline Sauvage. Elle avait été condamnée en 2014 à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent. Pourtant, ses filles avaient témoigné à charge de leur père, affirmant avoir été violées et battues comme leur mère. Jacqueline Sauvage était alors devenu un symbole des victimes de violences conjugales. 380 000 personnes avaient signé une pétition réclamant sa grâce. Des artistes s’étaient mobilisées, comme les comédiennes Annie Duperey et Muriel Robin. Âgée de 69 ans, Jacqueline Sauvage est sortie de prison le soir même. Elle était détenue dans la prison de Réau, en Seine-et-Marne. Sa libération immédiate a été saluée par des hommes et femmes politiques de tous bords comme Manuel Valls, Valérie Pécresse ou encore Florian Philippot.

TURQUIE : Attentat dans une boîte de nuit le soir du Nouvel An

Un homme armé a provoqué une fusillade dans une célèbre boite de nuit de la capitale turque dans la nuit du réveillon. L’attaque a été revendiquée par l’organisation État islamique.  On dénombre pour l’instant 39 morts et une soixantaine de blessés, dont quatre grièvement. L’auteur de l’attaque est toujours en fuite, les autorités turques espèrent le retrouver le plus rapidement possible.

INTERNATIONAL : commémoration des victimes de Pearl Harbor

Le Président américain sortant Barack Obama et le Premier ministre japonais Shinzo Abe étaient réunis mardi 27 décembre pour commémorer l’attaque de Pearl Harbor du 7 décembre 1941. Cette attaque a fait plus de 2000 morts et a conditionné l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Les deux hommes ont déposé des fleurs sur l’USS Arizona Memorial. Le premier ministre a présenté ses “sincères et éternelles condoléances” et a prié pour que de telles “horreurs de guerre” ne soient plus commises.

RUSSIE : Enquête sur le crash d’un avion militaire russe

Un avion militaire russe s’est écrasé dans la mer Noire dimanche dernier, faisant 92 morts. Vladimir Poutine a décrété le lundi 26 décembre jour de deuil national. Les autorités russes ont retrouvé les boîtes noires de l’avion cette semaine. Le ministre russe du Transport a déclaré que le crash est dû à un « fonctionnement technique anormal” de l’avion et non à une explosion à bord. Cependant, la piste terroriste n’a pas encore été écartée.

CHINE : Pékin instaure une taxe contre la pollution

Le Parlement a adopté, dimanche dernier, une mesure visant à taxer les grandes industries qui polluent le plus. Cette loi est intervenue après la vague de pollution qui a touché les grandes villes du nord de la Chine. Cette taxe concerne la pollution de l’air, de l’eau, du sol et la pollution sonore. Cependant, le dioxyde de carbone ni les déchets nucléaires ne sont mentionnés dans le texte. Cette mesure écologique est une premièreen République populaire de Chine. La loi entrera en vigueur en 2018.

FRANCE : La taxe “Google” censurée par le Conseil constitutionnel

Jeudi 29 décembre, le Conseil Constitutionnel a rejeté la taxe “Google” du projet de loi du budget 2017. Les membres du Conseil Constitutionnel l’ont censurée car « le pouvoir de choisir les contribuables qui doivent ou non entrer dans le champ d’application de l’impôt sur les sociétés” ne saurait revenir à l’administration fiscale. La taxe Google, inspirée de celle du Royaume-Uni, prévoyait de taxer les grandes transnationales sur leurs bénéfices détournés c’est-à-dire des bénéfices réalisés en France qui échappent au fisc français.

Article rédigé par Marie Mougin et Gaëlle Kabongo

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media