On’

La Séance Vintage #24 : Tootsie

La séance vintage d’aujourd’hui porte sur Toosie, film où Dustin Hoffman se travestit en femme, pour le plus grand plaisir des féministes…

En ces temps troublés de lutte pour les droits du travail, rappelons-nous qu’un sage a dit un jour : « Je ne crois pas à l’enfer, mais je crois au chômage« . Cet homme n’était autre que Michael Dorsey, alias Dustin Hoffman dans le superbe film Toostie de 1982.

Notre Michael est un acteur, et comme plus de 80% de ses confrères, il est au chômage. Pas par manque de talent pourtant. Son interprétation de la tomate ou de Tolstoï éblouirait les critiques les plus exigeants. Non, c’est bien à cause de son pointillisme qu’il est au chômage. Il s’investit tellement dans ses personnages  qu’il refuse toute indication du metteur en scène ou des producteurs… qui refusent eux, de l’embaucher.

C’est en accompagnant une amie à un casting qu’il trouve l’idée qui le sortira de cette impasse : passer ce même casting. Le personnage demandé est une dame autoritaire et féminine d’une cinquantaine d’années. Et alors ?! Michael est un acteur de composition. Il se travestit, passe l’audition et … est retenu ! Dorothy Michaels, alias Tootsie est née et ravit tous les après-midi des milliers de téléspectateurs. Michael est alors obligé de se travestir tous les jours afin que l’équipe de son feuilleton n’y voie que du feu. L’ennui, c’est qu’il tombe très vite amoureux de sa partenaire de jeu… qui elle, ne le voit que comme une grande sœur.

Prod DB © Columbia / DR TOOTSIE (TOOTSIE) de Sydney Pollack 1982 USA avec Jessica Lange et Dustin Hoffman complicitÈ, rÈconfort |

S’il s’agit bien d’un film où le personnage principal se travestit, Tootsie réalise l’exploit de ne pas être une caricature. Dustin Hoffman montre qu’il est tout aussi capable de jouer à la perfection un autiste surdoué dans Rain man, qu’une femme d’âge mûr ! Hoffman a d’ailleurs demandé à réaliser des tests maquillages pour voir s’il pouvait réellement se balader dans les rues de New York en Tootsie sans passer pour un fou. Les tests étant réussis, et quelques passants ayant rencontré Mme Tootsie sans rien déceler d’étrange, il signa pour le film et fit une autre demande. Maintenant qu’ils avaient pu le transformer en femme, il voulait que les maquilleurs le transforment en jolie femme. Ce à quoi ils répondirent qu’il l’était déjà… au maximum.

On retrouve également un Bill Murray, en homme tout le long du film lui, et Sydney Pollack qui se paye le luxe de jouer l’agent dans son propre film. Sa réalisation est d’ailleurs très réussie puisqu’à aucun moment le travestissement de Dustin Hoffman ne ressemble à une plaisanterie potache. Femme jusqu’au bout de ses faux ongles, Michael rencontre les mêmes problèmes que toutes les autres dames. Il va devoir remettre à leur place les prétendants trop collants et les patrons méprisants, devenant ainsi la plus féministe des actrices à Hollywood !

Une des plus grandes performances d’acteur des années 1980 dans une comédie rafraîchissante, c’est culte.

@Syrielle_Mejias

Syrielle Mejias

1 commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .