On’

La Séance Vintage #23 : Le nom de la Rose

Rendons hommage à Umberto Eco et à son roman adapté au cinéma : Le Nom de la rose !

Umberto Eco, l’écrivain italien à la renommée internationale nous a quitté en ce mois de février 2016. Afin de lui rendre hommage, la Séance Vintage vous propose de découvrir l’adaptation cinématographique d’un de ses plus grands chefs d’oeuvres : Le Nom de la rose.

Le Nom de la rose est le premier roman du monsieur et on peut dire que c’est un « one shot, good shot« . Le roman se vend à plus de 30 millions d’exemplaires et est très vite traduit dans plus d’une quarantaine de langues ! L’un des premiers lecteurs du roman n’est autre que notre Jean-Jacques Annaud national… qui ne tarde pas à en demander les droits.

Venons-en tout de suite à l’histoire… médiévale. Au XIVe siècle, la question de la pauvreté du Christ et donc de ses représentants n’est toujours pas tranchée. Le conflit prend une telle ampleur qu’une confrontation est organisée entre les franciscains ayant fait voeu de pauvreté, et les représentants du Pape, à qui le luxe n’a jamais posé de cas de conscience. L’entrevue est prévue dans une abbaye du nord de l’Italie… où se déroule depuis quelques jours, une série de morts inexplicables. Le diable est-il de la partie ?

Rien n’est moins sûr pour le moine franciscain Guillaume de Baskerville. À l’instar de son alter ego d’un autre temps et d’un autre roman, Frère Guillaume est un homme de logique et de raison avant d’être un homme de foi. Il initie dans son enquête son jeune novice Adlo de Melk, qui malgré la frayeur que lui procurent ces meurtres, ne peut s’empêcher d’admirer la détermination et la force de déduction de son maître. Le mentor et le disciple partent alors à la conquête de la bibliothèque interdite de l’abbaye, un incroyable labyrinthe qui semble renfermer la clé de tous ces meurtres. 

le-nom-de-la-rose-02

 

S’il n’y avait que ça, ce serait bien simple. Évidemment, qui dit XIVe siècle, dit barbecue d’hérétiques à tout va. Un inquisiteur est donc envoyé pour résoudre cette affaire au plus vite, grâce à la méthode miracle de la torture. Or Bernardo Gui n’est autre qu’un vieil ennemi de notre Guillaume de Baskerville, qui compte bien profiter de l’occasion pour se venger. Bernardo Gui est d’ailleurs un personnage historique, véritable rock star de son époque pour son best-seller : le Manuel de l’Inquisiteur. 

Le Nom de la rose est un thriller absolument incroyable de par sa volonté de réalisme historique. Annaud a pour cela demandé conseil à une bonne dizaine de spécialistes du Moyen Âge sous la direction de Jacques le Goff (coucou les médiévistes !) . La plongée au coeur du XIVe siècle est totale…. et tout y est. La crasse, la peur de Dieu, les enjeux politiques liés aux abbayes et les gueules cassées. En passant du faciès malsain à l’incarnation d’une tête de gargouille, tous les moines sont absolument affreux… sauf nos héros évidemment.

Le vilain inquisiteur nous le connaissons déjà, il s’agit de F. Murray Abraham, le tout aussi glaçant Salieri du film Amadeus. L’autre rôle principal fut beaucoup plus difficile à attribuer. Annaud, le réalisateur ne voulait pas d’une  figure connue du cinéma pour incarner Guillaume de Baskerville. Surtout pas d’un 007 ! En effet Sean Connery a lu le scénario et veut absolument en être. Mais Jean-Jacques ne veut pas en entendre parler et refuse même de prendre les appels de la star qui en 1986 est un peu sur le déclin. Qu’à cela ne tienne, Connery se rend directement chez le réalisateur et lui lit les passages du script. Annaud est conquis, Connery aussi, et le film peut prendre vie. 

Plus gros budget d’une coproduction européenne, le film franco-italo-ouest-allemand est un énorme succès à l’international et récolte plus de 77 millions de dollars de recettes au box-office travers le monde. Si l’envie vous prend de voir le fanatisme religieux sous l’angle pas si daté du XIVe siècle, souvenez-vous… Le Nom de la Rose, c’est culte.


@Syrielle_Mejias

Syrielle Mejias

1 commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .