On’

Jessica Jones, a dance with the devil

La série Jessica Jones, dernière-née des studios Marvel, mêle personnages complexes, mise en scène et dialogues des plus efficaces : à ne pas rater !

On ne va pas se mentir. Lorsque l’on regarde une série dramatique ou policière, qui plus est un film de super-héros où bien et mal s’affrontent en un corps à corps frénétique sur lequel repose l’essentiel du scénario, on s’attend particulièrement à ce que le méchant soit à la hauteur de nos espérances les plus folles. Et ça tombe bien, car sur ce plan, la série Jessica Jones, dernière-née des studios Marvel, a mis les bouchées doubles.

Des personnages haut en couleur

Dans un New York des plus réalistes, Jessica Jones (Krysten Ritter), une ancienne super-héroïne au passé plutôt trouble et dotée d’une force surhumaine, se retrouve condamnée à errer dans les rues de sa ville à la recherche de couples infidèles sur lesquels elle est chargée d’enquêter. La jeune détective privée alterne successivement phases d’alcoolémie virulentes et joutes verbales cyniques avec sa collègue avocate, jusqu’au jour où une affaire la force à se confronter de nouveau à ses démons, qu’elle tentait jusqu’alors tant bien que mal de refouler…

C’est en effet sur ces mots, que le flamboyant David Tennant (alias Kilgrave dans la série), sorte de dandy sociopathe à mi-chemin entre Hannibal Lecter et Charles Manson, surgit du passé de la jeune femme pour mieux déconstruire autour d’elle toutes formes de morale et de justice. C’est que le bougre ne dispose pas de n’importe quel don : armé d’un pouvoir de persuasion particulièrement pénétrant, il est en mesure de prendre le contrôle de n’importe quel esprit et de lui insuffler toutes sortes de comportements, des plus humiliants aux plus destructeurs. S’en suit alors un formidable affrontement d’égos, qui n’a rien à envier aux films de super-héros les plus célèbres, entre cette jeune femme bornée et impulsive, et cet homme complètement malade qui la désire de toutes ses forces.

Grâce à ce duo d’acteurs percutant et génialement composé, la série made in Netflix, servie par des dialogues et une mise en scène des plus efficaces, joue à présent dans la cour des grands ; et il ne tient désormais qu’à vous, camarades sérivores, de choisir votre camp …

Lucille Simonin

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .