/* Chargement de la feuille du style du theme parent */ add_action( 'wp_enqueue_scripts', 'wpchild_enqueue_styles' ); function wpchild_enqueue_styles(){ //wp_enqueue_style( 'aniki-default-style', get_template_directory_uri() . '/style.css' ); wp_enqueue_style( 'bootstrap', get_template_directory_uri() . '-aniki/assets/css/bootstrap-grid.min.css' ); } /* Bloquer accès aux non-admins */ function wpc_block_dashboard() { $file = basename($_SERVER['PHP_SELF']); if (is_user_logged_in() && is_admin() && !current_user_can('publish_posts') && $file != 'admin-ajax.php') { wp_redirect( home_url() ); exit(); } } add_action('init', 'wpc_block_dashboard'); add_action('wp_logout','auto_redirect_after_logout'); function auto_redirect_after_logout(){ wp_redirect( home_url() ); exit(); } function wpse_setup_theme() { add_theme_support( 'post-thumbnails' ); add_image_size( 'a-demain', 298, 421, true ); add_image_size( 'partenaire', 300, 300, true ); } add_action( 'after_setup_theme', 'wpse_setup_theme' ); function prefix_category_title( $title ) { if ( is_category() ) { $title = single_cat_title( '', false ); } return $title; } add_filter( 'get_the_archive_title', 'prefix_category_title' ); // Create Shortcode a-demain // Shortcode: [a-demain] function create_ademain_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( 'type' => 'a-demain', ), $atts, 'a-demain' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/a-demain'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'a-demain', 'create_ademain_shortcode' ); // Create Shortcode postshome // Shortcode: [postshome] function create_postshome_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'postshome' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/postshome'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'postshome', 'create_postshome_shortcode' ); // Create Shortcode partenaires // Shortcode: [partenaires] function create_partenaires_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'partenaires' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/partenaires'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'partenaires', 'create_partenaires_shortcode' ); include_once ( get_template_directory() . '-aniki/core/custom-post-type.php' ); L'hypocrisie migratoire - On’
On’

L'hypocrisie migratoire

Une photo historique pour certains mais en quoi va-t-elle influencer les politiques migratoires européennes et surtout française ?

Photo : Des kurdes syriens sont stoppés par la police turque après avoir traversé la frontière entre la Syrie et la Turquie, 2 octobre 2014. Crédits : BULENT KILIC/AFP

 
Mercredi 2 septembre, la photo d’un enfant syrien âgé de 3 ans, mort noyé en ayant tenté de traverser la méditerranée, fait surface.
L’image fait vite le tour des réseaux sociaux, les partages se multiplient. Il y a les « pamphlets » indignés des Français, qui sont prêts à accueillir chez eux des migrants, à faire des dons, et qui crient à l’abandon des droits de l’Homme … Comme s’ils découvraient que parmi les «voleurs de travail» et «profiteurs d’allocations» (les termes récurrents dans les commentaires des articles de journaux au sujet des migrants) qui risquent leurs vies en traversant la mer Méditerranée; il y avait des enfants … Certains journaux s’abstiennent de la publier par peur de voyeurisme, tandis que d’autres en font des articles et des unes.
Le journal Libération n’a d’ailleurs pas partagé la photographie le jour même. En effet, les journalistes ont vu l’image et n’ont pas choisi de la faire paraître, car ce n’est pas la première de ce genre. « […]on a vu des photos d’enfants morts noyés sur les plages grecques la semaine dernière sur les réseaux sociaux (j’en ai moi-même partagé ce week-end)[…],  raconte Johan Hufnagel, directeur en charge des éditions chez Libération, et cette énième photo a été jugée « trop dure ». En somme, Libé n’a pas su déceler la capacité de « buzz » de cette image.
56% des Français souhaitent accueillir moins de migrants en septembre 2015 (sondage Elabe), soit 7 points de plus que le sondage de juillet (sondage Viavoice). Ainsi malgré les remous provoqués par cette photo, l’accueil des migrants est toujours refusé par plus de la moitié des Français. Pourtant la France est en dessous de la moyenne d’arrivée de migrants des pays de l’OCDE (0,6% de moyenne contre 0,4% de la population française) ; la Suède en accueille quant à elle 0,9% et la Suisse, l’équivalent de 1,6% de sa population …
Une réaction ambiguë des Français prêts à aider les migrants, mais pas à avoir une politique migratoire plus ouverte, prêt à pleurer pour les morts, mais aussi à les laisser mourir … Cette image a su émouvoir les internautes, mais pas leur faire comprendre que si des familles risquent leurs vies, c’est pour quitter la guerre, éviter les massacres, et que l’asile est un droit. Cette réaction comme d’autres (Cecil le lion par exemple) amène beaucoup de vent (et de posts) brassé, mais pas de changement.
Est-ce quand la mort dérive à nos frontières qu’il faut s’indigner ? Et pour combien de temps ?

Lunn Letourneur

1 commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .