/* Chargement de la feuille du style du theme parent */ add_action( 'wp_enqueue_scripts', 'wpchild_enqueue_styles' ); function wpchild_enqueue_styles(){ //wp_enqueue_style( 'aniki-default-style', get_template_directory_uri() . '/style.css' ); wp_enqueue_style( 'bootstrap', get_template_directory_uri() . '-aniki/assets/css/bootstrap-grid.min.css' ); } /* Bloquer accès aux non-admins */ function wpc_block_dashboard() { $file = basename($_SERVER['PHP_SELF']); if (is_user_logged_in() && is_admin() && !current_user_can('publish_posts') && $file != 'admin-ajax.php') { wp_redirect( home_url() ); exit(); } } add_action('init', 'wpc_block_dashboard'); add_action('wp_logout','auto_redirect_after_logout'); function auto_redirect_after_logout(){ wp_redirect( home_url() ); exit(); } function wpse_setup_theme() { add_theme_support( 'post-thumbnails' ); add_image_size( 'a-demain', 298, 421, true ); add_image_size( 'partenaire', 300, 300, true ); } add_action( 'after_setup_theme', 'wpse_setup_theme' ); function prefix_category_title( $title ) { if ( is_category() ) { $title = single_cat_title( '', false ); } return $title; } add_filter( 'get_the_archive_title', 'prefix_category_title' ); // Create Shortcode a-demain // Shortcode: [a-demain] function create_ademain_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( 'type' => 'a-demain', ), $atts, 'a-demain' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/a-demain'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'a-demain', 'create_ademain_shortcode' ); // Create Shortcode postshome // Shortcode: [postshome] function create_postshome_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'postshome' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/postshome'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'postshome', 'create_postshome_shortcode' ); // Create Shortcode partenaires // Shortcode: [partenaires] function create_partenaires_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'partenaires' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/partenaires'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'partenaires', 'create_partenaires_shortcode' ); include_once ( get_template_directory() . '-aniki/core/custom-post-type.php' ); Les must-have de l'hiver
On’

Les must-have de l'hiver

L’hiver est une période difficile à affronter avec classe. Sorb’on donne quelques conseils qui permettront de surmonter le grand froid en restant au top de sa forme.

Dans le creux de l’hiver, le moral chute en flèche et on oublie très souvent de prendre soin de soi. Mais se cocooner redonne le sourire, et il faut dès à présent penser à préparer l’arrivée du printemps. Le but, c’est d’éviter de ressembler à une feuille morte plus qu’à un petit bourgeon gracieux.

 

1) L’hydratation de la peau

D’abord le froid, le vent, l’humidité dessèchent la peau, et si on ne fait rien, on ressemble vite à un crocodile. Pour contrer ça, on fonce s’acheter une crème hydratante pour le corps : elle n’est absolument pas réservée aux retours de la plage au mois d’août ! Un bon massage tonique sera non seulement hydratant à souhait mais va en plus te réchauffer s’il est assez tonique. Si tu es un peu nostalgique de tes vacances, rien ne t’empêche d’acheter du monoï (attention il se fige en dessous de 23 degrés et c’est déprimant de le voir tout sec sur une étagère) ou du lait après soleil qui sent bon l’été. Tu peux aussi aller au square du quartier, et te rouler dans un bac à sable pour un effet plage, mais au niveau de l’hydratation c’est moins efficace.

Quant à ton visage, ne sors jamais sans avoir appliqué une crème hydratante. Tu l’étale sous ton maquillage si tu en mets, ou sous ta base de teint, ou encore après ta lotion nettoyante, ou à même la peau si tu es puriste ! Trouver la crème hydratante qui convient à ton visage est parfois très compliqué. Tâtonne jusqu’à rencontrer le succès, et ne lâche surtout plus le produit miracle (si, si, il existe).

Pour les mains, qui peuvent faire mal si elles ont été négligées, on reste sur une crème pour les mains basiques, à appliquer quelques fois par jour, mais rien de plus.

Les lèvres enfin sont la partie du corps qui souffre le plus pendant la saison. Et pour ça, une seule solution : le baume à lèvres, tout le temps, partout (enfin non, pas partout, sur les lèvres hein).

 

2) Focus sur les cheveux

Entre les bonnets, les écharpes, le vent et l’humidité, les cheveux sont aussi particulièrement agressés. Pendant cette période de tristesse capillaire, je fais des masques deux fois par semaine. (Pour connaitre mes recettes, va voir mon article sur le sujet).

Il n’est pas à exclure d’aller faire un petit tour chez son coiffeur début avril, histoire de se réconcilier avec sa tignasse.

 

3) Pour ce qui est des vêtements

Tu superposes les pulls en laine, met 3 t-shirts en dessous, des collants sous ton jean, un bonnet, une écharpe, des gros gants et un gros manteau. Tu ressembles à un oignon avec toutes ces couches, mais peu importe, c’est survivre qui compte, non ? Pour avoir l’air le moins ridicule possible, porte des débardeurs en cotons ou des body à même la peau, puis superpose des épaisseurs de plus en plus épaisses, jusqu’à avoir l’air d’un Bibendum. Tu peux retirer chaque couche au fur et à mesure que tu te réchauffes, ou si ta fac a décidé de mettre subitement le chauffage à fond, ambiance tropicale. Et puis tout remettre en amphi, où, bien sûr, on est en plein courant d’air.

J’achète mes plus beaux pulls en laine en friperies, parce qu’il est de plus en plus rare de trouver des vêtements avec plus de 30% de laine dedans sans se ruiner. Mes préférées sont dans le Marais (2e, 3e et 4e arrondissements de Paris), mais je ne t’en voudrai pas si tu vas ailleurs.

 

4) Faire du sport

Si tu fais partie des gens qui complexent à l’arrivée du printemps et qui se jettent sur des régimes stupides dès les premiers rayons de soleil, cet argument doit te toucher. En hiver, on n’a souvent pas la motivation parce que l’idée de se mettre en short et t-shirt pour transpirer n’est pas alléchante du tout. Mais maintenant que tu sais comment bien t’habiller, tu n’as plus aucune excuse, tu pourras te rendre sans souci à la salle de sport (les tenues que je prépare sont assez chaudes pour te permettre de réaliser une randonnée au Pôle Nord). Une fois là-bas, tu verras, on se réchauffe vite.

Si tu es si réticent(e), tu n’as qu’à danser plus longtemps avec tes amis en soirée. Ça a soigné ma grippe un jour, oui oui.

Amélie Jouchoux

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .