On’

LAMPEDUSA : ET ALORS ?

Lampedusa, Leonarda, Malte, Syriens, Khatchik, et bien d’autres complications encore. Mais toujours le même problème : l’immigration clandestine. Et alors ?! Que faire ? Les politiques ne se réveillent qu’après un drame et s’étonnent ; Mais n’est-ce pas trop tard ?

 Lampedusa, Leonarda, Malte, Syriens, Khatchik, et bien d’autres complications encore. Mais toujours le même problème : l’immigration clandestine. Et alors ?! Que faire ? Les politiques ne se réveillent qu’après un drame et s’étonnent ; Mais n’est-ce pas trop tard ? Où étiez-vous avant ? Ou étaient-ils avant ? Vous étiez content d’avoir votre cher colonel Kadhafi et ses congénères qui s’en occupaient, mais vous n’y avaient pas pensé en les faisant chuter. Et maintenant ? A part ramasser les corps de ces clandestins, et par pitié donner aux familles survivantes un titre de séjour, que comptez-vous faire ?

Pour commencer il faudrait déjà comprendre cette immigration. Pourquoi existe-t-elle ? D’où vient-elle ? Quelle en est la cause ? Ne pouvez-vous pas trouver, vous, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Union Européenne, et tous ces pays que, vous, vous nommez fièrement le Nord, des solutions pour ce que, vous, vous appelez le Sud ? Ce Sud, exploité, détruit par les guerres, la pollution et la corruption qui émanent bien souvent des fautes commises par, vous, ces anciennes grandes puissances coloniales. Ces populations que vous avez assemblées ou divisées à votre guise selon les intérêts du moment, sans vous rendre compte en les abandonnant que ça vous hantera quelques dizaines d’années plus tard. Vous avez laissé l’Afrique aux mains de dictateurs, vous avez transformé le Moyen-Orient en y implantant l’Etat d’Israël parce que vous culpabilisiez à cause des camps et des  massacres allemands. Et aujourd’hui ? Ne culpabilisez-vous pas ? Le Liban, la Syrie, l’Irak, les territoires palestiniens, le Darfour, le Congo, le Rwanda, la Somalie et j’en passe parce que je ne peux citer tous les pays que vous avez laissez pourrir de l’intérieur, vous occidentaux, et surtout vous la France. Vous, LE pays des droits de l’homme, LE pays qui se veut protecteur des libertés mais aussi L’Empire colonial qui a fait le plus de guerre pour mater les populations. Fabius, Juppé, Alliot-Marie, Kouchner, et leurs prédécesseurs n’ont rien fait ou presque pour attiser les conflits, à moins que, bien sûr, les intérêts français n’étaient en jeu. Mais ce n’est pas en proposant aux communautés ou ethnies de fuir de chez eux et de se réfugier en France que le problème est réglé. Ce n’est pas en acceptant que les chrétiens du Moyen-Orient immigrent en France que la région se calmera. Ce n’est pas en ouvrant la porte de la fuite et de l’exode, qui bien sûr n’est accessible qu’aux classes aisées de ces pays, que vous trouvez la solution, mais en fermant la porte au nez de la violence, de la dictature et de la corruption. Mais comment le faire et montrer le bon exemple si certains pays de votre Nord sont ainsi ? Comment voulez-vous montrer la voie à suivre à un pays qui voudrait avancer et croitre et qui, d’un autre côté, voit le comportement de la Russie, d’Israël, de la Chine ou des Etats-Unis ? Comment prouver aux peuples opprimés qu’ils peuvent encore vous faire confiance, à vous ces Grands qui se partagent la part du gâteau qui ne leur appartient même pas, au nom des  « grands principes de l’humanité » ? Comment prouver que l’Organisation des Nations-Unies et ses dérivées, dont l’UNHCR, ne sont pas obsolètes ?  Peut-être est-ce une utopie, ou un idéal humanitaire qui ne se réalisera jamais ou dans une centaine d’années. Ou peut-être faudra-t-il attendre que les petits deviennent grands et que le Nord devienne dépendant du Sud pour que les choses changent. Mais à court terme, ce sont des êtres humains qui meurent par centaines et par milliers, tous les jours. Est-ce normal qu’une personne survive au lieu de vivre ? Est-ce normal qu’une famille, parce qu’elle a la chance d’être aisée mais la malchance d’être d’une minorité, doit se battre pour survivre ? Est-ce normal qu’un homme qui réussit dans sa vie, qui fonde une famille, doit fuir dans une chaloupe à travers la Méditerranée, ou traverser le Sahara pour pouvoir éduquer ses enfants dans un cadre social  ordinaire ? C’est simple de dire, en regardant le JT : « les idiots, ils auraient pu mourir », mais pensez-y différemment : ce n’est pas simple de quitter son chez soi, même dans des conditions normales, alors imaginez ce que peuvent ressentir ces migrants en exode. Imaginez-vous devoir marcher avec votre vie matérielle sur les épaules de Paris à Calais, tout en vous cachant des miliciens ou des autorités qui sont prêts à vous tuer à cause de votre état civil : En seriez-vous capable ?
 
Je m’adresse maintenant à tout citoyen de ce monde et surtout aux citoyens de ce Nord. Aidez ces pays dans le besoin, ou au moins faites pression sur les politiciens de votre Nation, qui eux, ces grands défenseurs de l’humanité, ont les moyens de le faire s’ils s’y sentent obligés. Et aux dirigeants, améliorez la situation de ces peuples en réglant le problème à sa source, ou taisez-vous. Les paroles sans actes et sans fond ne servent à rien.
 

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .